Permaculture acte 1 Mettre en place un potager avec la technique de la lasagne

Un potager en lasagne, c’est une superposition de couches sèches et de couches vertes qui se disposent comme la fameuse recette et vont se dégrader au fil du temps pour nourrir les plants.

Pour commencer, bien choisir et délimiter l’emplacement de la lasagne. Pour une première lasagne, une surface de 2 m x 1 m suffit. Tondez et couvrez la surface prévue de vieux cartons ondulés puis faire une première couche avec des déchets et matériaux "bruns" : broyat de branches, de tailles de haies, fumier grossier. Puis recouvrez d’une couche de matériaux verts : déchets de cuisine, tontes de gazon, mauvaises herbes fraîches. Constituez ensuite une nouvelle couche avec des déchets bruns plus fins : feuilles mortes, foin, paille ou fumier sec, vous pouvez ajouter des vieilles feuilles d’essuie-tout à ce mélange. Enfin terminez par une couche de compost mûr et frais, éventuellement mélangé à du terreau et à des orties fraîches. L’ensemble de ces couches doit mesurer entre 35 à 40 cm de haut. Arrosez bien en pluie chaque couche au montage.

Et maintenant, plantez !
Vous pouvez maintenant passer à l’étape de la plantation. La lasagne accueillera tous les légumes d’été gourmands en matière organique : tomates, aubergines, courgettes, concombres, melons, aubergines, mais aussi choux, blettes, salades… Vous devez utiliser des plants et non des graines que vous planterez dans le compost comme des plants classiques. Arrosez abondamment autour de chaque pied puis paillez généreusement l’ensemble de la lasagne.
C’est fini ! Vous n’avez plus qu’à regarder pousser vos plants dans ce milieu hyper productif qui restera humide très longtemps même très exposé. Avec le temps la lasagne va se rétracter : c’est normal. Pensez à l’arroser régulièrement mais sans excès. Et profitez de vos bons légumes pour vous régaler.