Le tri sans erreurs

Trier ses déchets, c’est bien. Trier sans se tromper, c’est mieux. Pas si simple, entre le verre, le plastique et les déchets organiques. On vous aide… à faire le tri !

Revoyons ensemble les bases. D’abord et à quelques exceptions près, il y a bien quelques déchets qui ne souffrent aucun doute :

tous les emballages en carton se recyclent, à condition que vous n’ayez pas laissé des bouts de champignon collés au fond de votre boîte à pizza.
Tous les papiers, de votre quotidien préféré aux enveloppes à fenêtre en passant par les cahiers. Tous, sauf les papiers photos et papier peints, qui ont besoin d’un traitement particulier. Il faudra garder cette photo de belle-maman que vous envisagiez de faire disparaître.
Les emballages métalliques en acier et en aluminium tels que boîtes de conserve, canettes de soda et bombes aérosol, sont dignes d’être recyclés. 
Toutes les briques de soupe, de lait, de crème, de jus de fruit, bref, tout ce que vous aimez et qui se vend sous forme de brique.
Le plastique, pas toujours fantastique
On en consomme trop et il pollue les océans. Autant dire qu’en matière de plastique, mieux vaut faire preuve d’une grande vigilance. 

Deux catégories de récipients rejoindront votre poubelle de tri sélectif sans vous faire de reproches : les bouteilles et flacons, avec leur bouchon. 
Pour ce qui est des barquettes alimentaires, des pots de yaourt, ainsi que des films et sacs plastiques, certaines communes les acceptent déjà. Il faudra cependant attendre 2022 avant que tout le territoire ne soit couvert. 
Vous recyclerez bien un petit verre ?
S’il s’agit de récipients ayant servi à conserver des denrées alimentaires, liquides ou solides, vous pouvez y aller. Mais si vous pensiez vous débarrasser de la vieille vaisselle vintage qui traîne dans un placard, vous avez tout faux. Vous ne pourrez pas non plus faire comme si de rien n’était si vous cassez un verre ou un plat en pyrex : il vous faudra une pelle, une balayette et une poubelle classique. On ne jette donc pas le verre à tout va, uniquement les bocaux, pots et bouteilles. 

Tous à la poubelle
En résumé, tout le reste de vos déchets ordinaires est bon pour cette bonne vieille poubelle ménagère. Si vous avez la chance d’avoir un jardin, investissez peut-être dans un bac à compost. Vous réduirez votre volume de déchets en y jetant vos épluchures de fruits et légumes, vos coquilles d’œuf, vos filtres à café et sachets de thé, bref : tout ce qui peut nourrir la terre une fois transformé en compost. Si vous habitez en appartement, renseignez-vous auprès de votre mairie : certaines d’entre elles mettent désormais à disposition de leurs citoyens des bacs à compost partagés.

Surtout pas à la poubelle
Il reste une liste de déchets qu’on vous interdit formellement de jeter n’importe où et n’importe comment. On vous en dresse la liste pour rappel, mais si vous êtes adepte des produits respectueux de l’environnement de la marque Sopalin®, nous sommes convaincus que vous la connaissez déjà. 

Piles, batteries et ampoules.
Médicaments.
Déchets électroniques.
Les huiles alimentaires, huiles de moteur et de vidange.
Pneus.
Ferraille, bois, tous les matériaux de construction et les végétaux.
Et maintenant, à vous de trier !