A chacun son essuie -tout

Un essuie-tout, une famille, des milliers de possibilités !
La principale vertu d’un bon papier essuie-tout, c’est d’absorber les liquides de toutes sortes. Dans la maison, chacun a cependant ses petites habitudes. 

Au rez-de-chaussée, une porte donne sur le garage. Patrick y prend soin de sa voiture. Et il aime bien que ses jantes brillent. Ce qu’il déteste par-dessus tout ? Quand il croise des travaux de réfection du bitume : à chaque fois, des projections de goudron viennent souiller ses précieuses jantes. Son astuce ? Un peu de white-spirit qu’il vaporise et laisse agir cinq minutes. Puis quelques feuilles de Sopalin® The Big One.  

Avant de remonter, il se lave les mains dans la buanderie puis cherche du pain au congélateur, dans le cellier juste à côté. Il n’a pas eu le temps d’en acheter en rentrant du bureau. Mais il sait que ses baguettes ne seront pas toutes ramollies. Parce qu’avant de les congeler, il a glissé des feuilles de Sopalin® Maxi Absorb dans le sachet. Quand il sera l’heure de dîner, le papier aura absorbé toute l’humidité due à la congélation. 

À l’étage, sur le palier, mauvaise surprise : le chat a encore vomi. Un classique ! Benjamin, le petit dernier, ramasse avec une feuille de Sopalin® L’Expert Ménager d’une main et se pince le nez de l’autre. Il aurait bien laissé sa maman s’en occuper mais Pascale est occupée : elle range les courses. Et pour les préserver de l’humidité qui les fait souvent mûrir trop vite, elle tapisse son bac à légumes d’essuie-tout Sopalin® Maxi Absorb.

Juliette, la cadette des deux filles, aide sa maman quand soudain, elle éternue bruyamment. Pascale n’a pas très envie de retrouver ses miasmes dans le réfrigérateur. Vite, elle lui tend une demi-feuille d’essuie-tout Sopalin® Sur Mesure. Juliette se mouche proprement, elle n’a plus qu’à se laver les mains avant de continuer à ranger.

Dans sa chambre, l’aînée, Manon, doit être en train de travailler. Elle a un devoir maison de maths à terminer. En vrai, elle est en train de se fabriquer une trousse avec un rouleau de Sopalin® Sur Mesure décoré. Elle enroule un tissu « trop stylé » autour pour que cette trousse ne ressemble qu’à elle. C’est fou tout ce qu’on peut imaginer avec de l’essuie-tout. 

Patrick, de son côté, a eu soudain envie d’allumer le barbecue. Il restait du maïs de la petite fête qu’ils ont fait avec des amis ce week-end. Il s’est dit que ça irait très bien avec le poulet rôti que Pascale a glissé au four. Après les avoir épluchés et avant de les poser sur la grille, Patrick a son petit truc pour retirer toutes les soies de ses maïs frais : une demi-feuille ou une feuille entière d’essuie-tout Sopalin® Sur Mesure légèrement humide sur chaque épi et hop, au grill ! 

Pendant que le poulet termine de cuire, Pascale profite que Patrick soit dans le jardin pour vérifier ses sachets de graines. Elle avait complètement oublié ce lot de semences de pommes de terre. Si ça se trouve, elles ne sont plus bonnes. Pour vérifier, c’est tout simple : Pascale va les faire germer dans des feuilles de Sopalin® Sur Mesure. Il faudra juste le ré-humidifier un peu tous les jours. Dans quelques jours, elle sera fixée.

Il est l’heure de passer à table. En guise de serviette, chacun prend sa demi-feuille de Sopalin® Sur Mesure sauf Benjamin, le plus maladroit de la famille, à qui sa maman donne une feuille de Sopalin® Maxi Absorb. Juste au cas où…