Hygiène, entretien, aide ménagère : le quotidien réinventé

Depuis toujours, notre quotidien est une suite de révolutions plus ou moins discrètes, qui suivent l’évolution de la société autant qu’elles répondent à nos aspirations et besoins.
    
Alors que les robots aspirateurs se démocratisent déjà, plus personne n’oserait aujourd’hui entretenir sa maison avec pour seules armes un plumeau, un balai et une serpillère. Ces objets sont toujours utiles, mais depuis l’explosion des envies de confort des ménages dans les années 60, la course à l’innovation n’a jamais cessé. Avant que les réfrigérateurs ne se démocratisent et ce dès la fin des années 50, peu de monde imaginait que la technologie puisse autant faciliter le quotidien. Ou que toute la vaisselle rentrerait dans un gros cube blanc et en ressortirait propre comme par magie. Puis le nombre de femmes actives s’est mis à augmenter et ces dernières, auparavant cantonnées aux rôles de mère et d’épouse, ont fait du gain de temps leur priorité. Micro-ondes et robots ménagers toujours plus perfectionnés ont répondu présents. Aujourd’hui, dire que l’électroménager libère la femme paraît totalement archaïque. Au tournant du 20ème siècle, c’était une évidence.

Hygiène et beauté : de la nécessité au plaisir
Au début des années 60, peu de ménages disposaient d’une salle d’eau ou d’une salle de bains. C’était la crise du logement. Se laver était nécessaire mais compliqué. Et puis la maison individuelle s’est démocratisée. L’accès à la propriété est devenu la norme. Les industriels en ont profité pour démocratiser des produits auparavant réservés aux professionnels : la laque, le bain moussant, les déodorants et le gel douche ont envahi notre quotidien. Ils ont donné naissance à de nouveaux gestes. Être propre est devenu un plaisir et non plus une simple question d’hygiène. L'autre grande révolution de ces dernières décennies vient des produits jetables, plus hygiéniques. Les mouchoirs en papier et les essuie-tout viennent remplacer les traditionnels mouchoirs et serviettes en tissu, afin de prévenir la transmission des microbes.  Et bien après le mouchoir en papier et l’essuie-tout, le rasoir jetable et les changes pour bébés Pampers® sont entrés dans nos vies. 

L’équilibre de la raison
Le respect de la planète et la conscience de sa fragilité ont petit à petit changé les nouvelles habitudes héritées de cette révolution industrielle. On revient vers des produits et des usages plus naturels. Mais le quotidien continue de changer grâce à des appareils qui prônent, à l’aune de cette envie de retour aux sources, le « do it yourself ». On peut faire son propre pain ou encore, laver ses couettes sans passer par la case pressing grâce à des machines à laver de plus en plus grandes. Quelques exemples d’une évidence : la révolution technologique, si elle s’est considérablement accélérée ces dernières années, retrouve petit à petit la mesure de ce qui importe le plus, le respect de l’environnement et de l’humain.